Wedding night de Sophie Kinsella

Publié le par Evy

En Angleterre et en Grèce, de nos jours.

Si Fliss a grande habitude des ratages amoureux de sa sœur Lottie, elle était pourtant persuadée que Richard, l’homme que Lottie fréquente depuis un an, allait faire sa demande. Encore raté ! Fliss s’apprête donc à suivre le protocole habituel : laisser Lottie donner libre cours à sa colère, la freiner dans ses envies de tout envoyer valser/s’exiler sur une île déserte/entrer dans une secte, et la réconforter, le temps qu’elle trouve un autre fiancé. Sauf que cette fois, Lottie a innové : elle n’a rien trouvé de mieux qu’en épouser un autre ! Un certain Ben avec qui elle avait entretenu un vague flirt. Tous deux sont d’ailleurs en route pour un sublime hôtel en Grèce. Catastrophe ! D’autant que Richard a des remords et qu’un autre homme voit également cette union d’un très mauvais œil : Lorcan, l’associé de Ben. Une seule solution : empêcher à tout prix que les deux tourtereaux consomment leur union express et faire annuler le mariage. Et pour saboter la nuit de noces, Fliss a plus d’un stratagème en réserve…

Sophie Kinsella, c'est une valeur sûre des lectures détente. C'est avec elle et son héroïne Becky que j'ai découvert la chick-lit et la littérature girly et je dois dire qu'elle ne m'avait jamais déçu en terme de divertissement. Oui mais ça c'était avant son dernier roman : Wedding night que je me suis procuré en Angleterre en mars dernier. Quelle déception !

Lottie est dévastée. Après quelques années de relation avec Richard, l'homme parfait, selon elle, la voici qui se retrouve dans une situation des plus délicates : elle était persuadée que ce dernier allait la demander en mariage, or il s'avère que ce n'était pas du tout son attention. Pire encore, le déjeuner romantique qui devait sceller leur union se transforme en cauchemar et elle finit par rompre. Effondrée, elle peut compter sur le soutien de sa sœur Fliss et...sur un coup de fil inattendu de son amour de jeunesse Ben, qui lors de leur premier rendez-vous quelques jours plus tard, lui demande de l'épouser. Bien sûr, elle accepte, ce qui n'est pas du tout au goût de sa soeur ni de l'ami de Ben : Lorcan.

Le seul élément positif que je pourrais retenir de ma lecture, c'est – encore et toujours – le style très enjoué, drôle, frais et optimiste de l'auteure. Sophie Kinsella arrive sans soucis à nous faire rire et c'est bien ce qui sauve de l'ennui ce roman. Malgré tout, j'ai quand même noté quelques soucis de rythme dans Wedding night, dû notamment au fait que, contrairement à ses précédents romans, l'auteure a choisi d'alterner les points de vue de deux personnages. Ce qui ne m'a pas franchement convaincu.
 

Je ne sais pas vraiment ce qui m'a le plus dérangé dans le récit. Le fait qu'il soit trop prévisible (on voit arriver le dénouement dès le début du roman. Alors certes, c'est de la chick-lit mais là c'était vraiment trop facile), le fait que ce n'est pas crédible pour deux sous (trop de péripéties trop abracadabrantesques. J'ai eu l'impression qu'on était dans la surenchère de situations plus loufouques les unes que les autres et qui honnêtement n'étaient pas drôles) ou encore un décor pas assez exploité (on est à Londres et en Grèce, come on ! Il y avait matière à faire vraiment quelque chose de sympa, mais non ça reste plat), mais la mayonnaise n'a pas pris avec moi.
 

Par ailleurs, les personnages ne m'ont guère aidé à plus apprécié le récit car je les ai trouvé, dans l'ensemble, assez quelconque, fades et sans grands intérêts. Fliss est beaucoup trop stricte, trop réprobatrice pour me plaire et les personnages masculins sont loins de faire rêver. Trop versatile, strict ou indécis, aucun n'aura vraiment su me séduire. La seule que j'ai aimé découvrir c'est Letty, un peu fofolle, un peu naïve sur les bords certes, mais beaucoup plus attachante et humaine que sa soeur.
 

Wedding night est donc une déception tant en ce qui concerne le récit (trop lourd et convenu) que des personnages, qui n'ont guère su me passionner. Néanmoins, une lecture divertissante grâce à la plume toujours aussi sympathique de Sophie Kinsella. Mais certainement le moins bon de cette auteure que j'ai pu lire jusqu'à présent.

 

Wedding night de Sophie Kinsella
Titre VF : Nuit de noce à Ikonos
Chick-lit - Editions Black Swan - 460 pages
Où l'acheter : Nuit de noces à Ikonos

D'autres romans de cette auteurs chroniqués sur le blog :
Confessions d'une accro du Shopping

L'accro du shopping à Manhattan
La madonne des enterrements
Samantha, bonne à rien faire
Remember me

Wedding night de Sophie Kinsella

Commenter cet article

Luna 11/08/2015 07:08

Dommage ! Personnellement, même si, comme toi, j'ai trouvé l'histoire prévisible, je n'ai pas tellement trouvé que la façon dont les choses arrivaient l'était... du coup, j'ai tout de même été assez surprise. En tout cas, j'ai bien ri :)

alison 10/08/2014 14:09

J'ai lu la VF et je rejoins ton avis, j'en ressors assez déçue... J'avais adoré "Très chère Saddie" et "Samantha bonne à rien faire" mais pour tous ses autres livres ... Enorme déception à chaque fois, dommage.

Eva 30/06/2014 10:32

je vais quand même le lire, malgré les avis négatifs car j'ai lu tous les romans de cet auteur, que ce soit publié sous le nom de Kinsella ou Wickham... mais j'avais déjà été déçue par Poppy Wyatt...c'est dommage j'ai l'impression qu'il y a une petite baisse de qualité...

Evy 30/06/2014 13:15

Je n'ai pas lu Poppy Wyatt mais ton avis ne me donne pas vraiment envie ! Mais je suis d'accord avec toi sur la baisse de qualité !

Novelenn 29/06/2014 21:42

Dommage pour cette lecture ! J'avais bien aimé "Can you keep a secret?" de l'auteur, frais, drôle et avec un homme sexy ^_^ !

Evy 30/06/2014 07:44

Can you keep a secret est mon préféré de cette auteure :)