Harry Potter et la coupe de feu de J.K Rowling

Publié le par Evy

Harry Potter et la coupe de feu de J.K Rowling

Harry Potter a quatorze ans et entre en quatrième année au collège de Poudlard. Une grande nouvelle attend Harry, Ron et Hermione à leur arrivée : la tenue d'un tournoi de magie exceptionnel entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les délégations étrangères font leur entrée. Harry se réjouit... Trop vite. Il va se trouver plongé au cœur des événements les plus dramatiques qu'il ait jamais eu à affronter. Dans ce quatrième tome bouleversant, drôle, fascinant, qui révèle la richesse des enjeux en cours, Harry Potter doit faire face et relever d'immenses défis.

Cette année, je me suis lancée dans une grande relecture de tous les tomes de la saga Harry Potter. Saga chouchoute de mon cœur. Saga littéraire qui m’a accompagnée tout le long de mon enfance et de mon adolescence et qui m’a donné le goût pour les lectures fantastiques. Saga que je n’avais pas relue depuis des années. Donc, j’ai suivi Moody dans son challenge de relecture et j’ai lu ou écouté (je me refais certains tomes en audiobook, mais j’y reviendrai lors de ma chronique du 5ème tome de la série) et j’ai donc relu les trois premiers volumes des aventures d’Harry (les deux premiers en version illustrée (splendides ! J’en parlerai également dans un prochain article) mais sans les chroniquer sur ce blog car j’en avais déjà fait des billets, il y a quelques années (liens en bas de cet article).

Et me voici donc arrivée à la lecture de ce 4ème tome, dont je ne ferai pas de petit résumé car je trouve la 4ème page de couverture très claire et je préfère passer directement à mes impressions de lecture. Pour être tout à fait honnête, j’appréhendais ma lecture car ce tome-ci a toujours été mon préféré de la série. Je l’ai lu, relu et encore relu un nombre incalculable de fois. Pour la petite anecdote, c’est aussi le tout premier livre dont j’ai attendu impatiemment la sortie et que je suis allée acheter le jour même avec mon propre argent de poche. Que de souvenirs donc ! Et j’avais peur de ne pas retrouver la même magie. Pourtant, force me fut de constater que même si ce ne fut pas une relecture coup de cœur, j’ai tellement savouré cette lecture ! La magie a opéré sans nul doute et je dirai même qu’Harry Potter se bonifie avec l’âge dans le sens où malgré le fait que je connaissais l’histoire sur le bout des doigts, j’ai quand même été surprise par certaines choses et surtout cela m’a permis de voir tous les indices disséminés ci et là par l’auteure concernant le dénouement de ce volet (J.K Rowling est une de mes héroïnes. Elle a un talent de conteur absolument formidable !).

Commençons donc par parler un peu du récit en lui-même. Rien à dire de ce côté-là, si ce n’est que contrairement au tome précédent, on sent un véritable virage à 180° ! L’histoire est beaucoup plus complexe, beaucoup plus dense, plus noire et marque un tournant dans la saga en général. On sent qu’on est sur le tome charnière entre des premiers tomes plus ciblés jeunesse/enfants et des tomes plus sombres et travaillés ! L’intrigue tient en haleine le lecteur (même si comme moi, on connaissait déjà l’histoire) et malgré quelques passages parfois un peu longuets (que je n’avais pas remarqués d’ailleurs lors de mes premières lectures, notamment au tout début du roman), l’ensemble se lit très vite. Les péripéties s’enchaînent, le rythme est soutenu et le rendu est particulièrement dynamique.

A nouveau, je tire mon chapeau à l’auteure pour nous avoir offert un monde magique aussi riche et prolifique. Le tournoi des trois écoles magiques ainsi que la coupe du monde de Quidditch permettent de découvrir un univers un peu plus étendu que celui qui restait, pour le moment, focalisé sur Poudlard et c’est vraiment un élément du roman que j’ai apprécié. De toute façon, on ne peut s’empêcher d’être complètement émerveillé devant le travail qu’a dû demander la création d’un tel monde. J.K Rowling sait immerger ses lecteurs dans un univers parallèle de la première à la dernière page de ses romans. Et on ne regrette qu’une seule chose, que ce monde ne soit pas réel.

Quelques notes sur les personnages, enfin. Là encore, on note une belle évolution des héros, en particulier d’Harry, qui se prend en plein fouet le tournant de sa destinée. Même si on sent que les hormones sont très proches de commencer à leur tourmenter, en particulier Ron, ils restent néanmoins très attachants. (D'après mes souvenirs, ils deviennent plus casse-pieds dans le tome suivant). J’ai apprécié revivre le début de la romance Ron/Hermione, que j’adorais étant ado, et que j’apprécie toujours autant. Ce tome-ci est également l’occasion d’introduire de nouveau personnage tel que celui de Fol-Œil par exemple ou de donner plus de corps aux autres personnages secondaires (je pense notamment aux personnages de Sirius, toujours aussi peu développé à mon goût, ou à celui des parents Weasley). En bref, à nouveau, une belle brochette de personnages hauts en couleurs et tous plus attachants les uns que les autres.

Pour ce qui est du style de l’auteure, à nouveau, je suis conquise. C’était la première fois que je lisais ce tome-ci en VO et c’est vrai que l’on ressent qu’il est beaucoup plus complexe que les précédents car la difficulté de lecture est quand même un cran au-dessus des trois premiers tomes de la saga. Néanmoins, j’ai apprécié retrouver le style fluide et travaillé de J.K Rowling ainsi que son humour typiquement British que je savoure littéralement au détour de chaque page. Quelques longueurs de notées mais dans l’ensemble un roman extrêmement bien construit, captivant et rempli de mystères et d’émotions (la scène dans le cimetière m’a presque arraché quelques larmes). 

Harry Potter et la coupe de feu fut une lecture plus qu’exaltante. J’ai adoré redécouvrir mon tome préféré de la saga en VO et même si je ne suis pas aussi enthousiaste qu’il y a presque 15 ans, je reste une éternelle fan du petit sorcier aux lunettes rondes. Ce 4ème volet des aventures d’Harry marque un tournant décisif dans la série et l’action est au retndez-vous. Un tome indispensable, impeccablement écrit et qu’il faut lire et relire !

Harry Potter et la coupe de feu de J.K Rowling

Harry Potter et la coupe de feu de J.K Rowling
Titre VO : Harry Potter and the goblet of fire
Jeunesse - Editions Bloomsbury - 796 pages
Où l'acheter : Harry Potter et la Coupe de Feu

D'autre(s) roman(s) de cette auteure :
Harry Potter à l'école des sorciers
Harry Potter et la chambre des secrets
Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban
Harry Potter et l'enfant maudit

 

Commenter cet article