Le jour du coup de crayon #4

Publié le par Evy

Le jour du coup de crayon #4

J'ai lancé cette nouvelle rubrique, qui j'espère vous plaira. Le principe est tout simple, comme j'ai beaucoup de mal à écrire des chroniques sur les mangas et les BDs, je me disais, qu'il serait plus sympa de regrouper toutes mes lectures "bullesques" en un article hebdomadaire qui mettrait en scène ces livres et mon avis dessus en quelques lignes.

Le royaume. Tome 1. Anne de Benoit Feroumont

Voici une BD que j’avais envie de lire depuis très longtemps. Je ne connaissais pas le pitch mais les dessins de la couverture m’avaient donné envie. Aussi je l’ai emprunté à ma bibliothèque et je ne suis pas déçue. Le coup de crayon est coloré et dynamique. J’ai beaucoup aimé. Quant à l’histoire, là un peu plus de réserves. Les personnages mis en avant sont drôles et travaillés et j’aime beaucoup le fil conducteur de la BD mais l’ensemble manque un peu de profondeur. C’est drôle mais un peu trop rapide à mon goût. Néanmoins, je lirai la suite avec grand plaisir !

 

Les Campbell. Tome 1 à 4 de José Luis Munuera

Emprunts sur un coup de tête à ma médiathèque, je ne les regrette absolument pas. Ce ne fut pas un coup de cœur non plus mais une très jolie découverte que ces 4 premiers tomes ! L’histoire est très prenante et même si généralement, je ne suis pas fan des chronologies décousues, j’avoue que l’histoire du père de famille Campbell est dépeinte avec beaucoup de finesse et d’intelligence. Les touches d’humour un peu décalés sont également les bienvenus. Enfin, quelques mots sur les dessins, là encore un très bonne surprise. La coloration me plait beaucoup car parfaitement en accord avec le thème des pirates et les dessins sont particulièrement réussis !

J’attends maintenant la suite avec impatience !


La page blanche de Pénélope Bagieu & Boulet
J’ai toujours adoré les BD de Pénélope Bagieu. Son coup de crayon est vraiment superbe, dynamique, girly et très sympathique à lire. De fait, j’avais toujours voulu lire cette BD-ci, dont j’avais lu qu’elle était assez différente de ses autres ouvrages et pour le coup, je dois avouer que c’est la première fois que je suis autant déçue en lisant une BD.

Les dessins ne sont pas à blâmer. On retrouve toujours la patte de Bagieu et son talent graphique pour dessiner des personnages hauts en couleur et très vivants mais l’histoire…Mon dieu ! Déjà, j’ai un gros souci avec la morale de la fin. Donc en gros, si on lit les romans à la mode, si on suit les télés populaires, on n’a aucune personnalité ? Non mais c’est quoi ça ? Franchement cette morale à deux balles m’a donné la nausée.
Vraiment je suis très très déçue. Encore le reste aurait été à la hauteur, ça aurait encore pu passer (et encore…) mais là…Des pages et des pages et des pages de mystères, de recherche pour finir en deux pages par une fin abrupte ? Non vraiment, je suis extrêmement déçue.


Quand souffle le vent de Laurent Galandon et Cyril Bonin
Une BD sympathique se passant il y a une centaine d’année dans le Nord de la France. L’histoire est très belle bien que très triste mais je n’ai pas accroché du tout aux dessins. Trop sombres (mais j’admets que ça collait bien avec l’atmosphère de la BD) et surtout beaucoup trop brouillon à mon goût. Les personnages se mélangeaient trop et de fait j’avais du mal à les distinguer. Dommage car l’ensemble aurait pu être superbe. Néanmoins, une bonne découverte et une bonne lecture.

Commenter cet article