Harry Potter and the prisoner of Azkaban de J.K Rowling

Publié le par Evy

Harry Potter and the prisoner of Azkaban de J.K Rowling

Sirius Black, le dangereux criminel, qui s'est échappé de la forteresse d'Azkaban, recherche Harry Potter. C'est donc sous bonne garde que l'apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d'une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes... Mais Harry est-il vraiment à l'abri du danger qui le menace ?

Dans le cadre de ma relecture de cette saga phare de mon adolescence, je me suis lancée dans ce troisième tome des aventures de notre petit sorcier adoré, j’ai nommé Harry Potter. Comme pour chaque lecture de chaque tome, je me délecte littéralement de chaque page et Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban n'a pas dérogé à la règle. Pourtant, je ne me souvenais pas avoir énormément aimé ce tome beaucoup plus que les autres lors de mes précédentes lectures. De plus, il fait partie des Harry Potter que j’ai le moins relu. Pourquoi ? Je ne le sais pas mais en tout cas, je ne me souvenais plus de de grand-chose en débutant cette lecture.

Harry Potter commence sa troisième année à Poudlard, école de sorciers. Mais cette nouvelle année ne s’annonce pas de tout repos. En plus de nouvelles matières ajoutées à son emploi du temps, il va devoir découvrir de nouvelles créatures fantastiques et des lieux magiques. Mais surtout Harry va devoir débuter cette troisième année avec une grave menace sur sa tête : le terrible meurtrier Sirius Black s’est échappé de la prison des sorciers : Azkaban et fera tout pour se lancer le retrouver.

Quel plaisir que de retrouver Harry, Ron et Hermione dans une nouvelle aventure ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce troisième tome est superbement écrit. Le récit est particulièrement bien ficelé et on sent une gradation d’intensité dans ce troisième volet. Les rebondissements et révélations sont savamment dosés et bien travaillés. On ne peut que saluer l’esprit de J. K Rowling. J’ai été bluffée de constater à quel point ce tome était plus complexe qu’il n’y paraissait avec beaucoup de trames intriquées les unes dans les autres et qui finissent par se rejoindre en un final très surprenant. Spoilers : les chapitres qui se passent dans la maison hantée sont mes préférés. J’adore l’intensité dramatique qui s’en dégage.

Ce qui est aussi intéressant avec ce tome, c’est que l’auteur arrive à se renouveler et à émerveiller ses lecteurs avec toujours plus de magie. On nous propose de découvrir de nouveaux sorts (patronus), de nouvelles créatures fantastiques (hypogriffes, loup-garou, détraqueurs, etc), de nouveaux endroits magiques (magicobus, pré-au-lard). Mais, on assiste aussi à des découvertes au niveau des personnages avec non seulement des révélations sur les parents d’Harry, mais aussi l’introduction ou le développement d’autres personnages (je pense notamment au professeur Lupin ou encore à la nomination d’Hagrid au poste de professeur de soins aux créatures magiques).

Intéressons-nous justement à nos personnages. Notre trio grandit et gagne en maturité. J’ai particulièrement aimé la présence et l’importance plus forte Hermione dans ce tome (moi qui avais regretté qu’elle ne soit pas assez présente dans Harry Potter et la chambre des secrets). Son petit côté « Miss-je-sais-tout » et « j’ai-envie-de-suivre-tous-les-cours-possibles » m’ont tout de suite fait penser à moi-même quand j’avais son âge. Mais ce troisième tome, c’est aussi de nouveaux personnages qui font leur apparition : les maraudeurs. Pour être honnête, alors que beaucoup de lecteurs les apprécient énormément moi, je n’avais jamais vraiment eu d’affinités pour eux. Pourtant grâce à cette lecture, j’ai appris à les aimer à nouveau. J’aimais leur fidélité et leur dévotion à James, leur âme torturée et leur désir de vengeance. Mais (et là, je m’apprête à en choquer plus d’un mais bon, je prends le risque) mon préféré des anciens maraudeurs, c’est Peter Pettigrew ! (Oui, je sais, vous me prenez pour une folle ou une sataniste, au choix). Je n’y peux rien mais j’ai toujours trouvé ce personnage fascinant (je ne le trouve pas sympathique fascinant hein… Non plutôt creepy fascinant). Comment un être qui avait des amis fidèles peut-il se retourner contre eux ? Est-il opportuniste, faible ou simplement lâche ? Peut-être même les trois à la fois ? Bref, Peter Pettigrew m’a toujours interpellé.

Pour terminer cette chronique, je vais un peu parler de la plume de J.K Rowling. Que dire si ce n’est qu’à nouveau, elle m’a ravi. Beaucoup de rythme, de rebondissements, de révélations, de suspense, ce tome tient le lecteur en haleine. Comme toujours, j’ai apprécié la finesse, l’humour et l’ironie de l’auteure qui m’a fait sourire tout le long de ma lecture.

Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban est en troisième tome qui annonce de nombreux événements à venir. Plus complexe, plus noir, plus mature, ce troisième tome m’a passionné et j’ai adoré retrouver nos personnages préférés et en redécouvrir de nouveaux !

Harry Potter and the prisoner of Azkaban de J.K Rowling

Titre VF : Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban
Jeunesse, Fantastique - Editions Bloomsbury - 468 pages
Où l'acheter : Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban

D'autre(s) roman(s) de cette auteure :
Harry Potter à l'école des sorciers
Harry Potter et la chambre des secrets
Harry Potter et l'enfant maudit

Commenter cet article

Novelenn 19/02/2012 15:23

Tiens, ça me donne envie de relire la saga :D.

Evy 20/02/2012 18:10



Oh oui on a jamais assez de Harry Potter !



Joanna 08/02/2012 22:02

Il faut que je relise tous les tomes également. J'adore celui-ci car Harry trouve enfin une famille en la personne de Sirius...
Bises

Evy 11/02/2012 10:38



Oui c'est vraiment une très belle lecture !