Le Grand Meaulnes d'Alain Fournier

Publié le par Evy

Le Grand Meaulnes d'Alain Fournier

François, quinze ans, est le fils de M. et Mme Seurel, instituteurs de Sainte-Agathe, en Sologne. Il fréquente le cours supérieur qui prépare au brevet d'instituteur. Un mois après la rentrée, un nouveau compagnon de dix-sept ans vient habiter chez eux. Il se prénomme Augustin Meaulnes. La personnalité mystérieuse d'Augustin, que les élèves appellent bientôt "le grand Meaulnes", trouble le rythme monotone de l'établissement scolaire et fascine tous les élèves.

J'avais entendu parler de ce roman depuis des années. Et depuis des années, je me disais : "il faut que je lise, il faut que je le lise". L'occasion ne s'étant jamais présentée, j'avais abandonné l'idée de le lire, tout du moins pas avant un certain temps. Cependant quand Livraddict a proposé un partenariat avec les éditions Alphée pour lire ce livre, je me suis précipitée sur l'opportunité et j'ai postulé ! A ma plus grande surprise (il n'y avait qu'un seule exemplaire disponible) j'ai été retenue aussi je tiens à remercier Livraddict et les éditions Alphée ! De plus, je cherchais un classique à lire pour ce mois de mai (pour le défi J'aime les classiques) et bien problème résolu !

Je regrette vraiment d'avoir attendu aussi longtemps pour lire ce roman. Je suis ressortie de cette lecture émue et très agréablement surprise par la plume de l'auteur. Pour autant ce ne fut pas un coup de coeur car certaines petites choses m'ont gêné lors de ma lecture.

J'ai donc beaucoup aimé ce roman, même si ce n'est pas son histoire, somme toute relativement banale qui m'a séduite en tout premier lieu. C'est une histoire qui même si elle fait penser au bon vieux romans du terroir (je pense que cela est dû en grande partie aux lieux des évènements) est particulièrement captivante. La première partie présente les personnages et met en place le début de la trame principale de l'histoire. Personnellement j'ai eu l'impression d'être en plein rêve lors de la description de l'aventure de Meaulnes : une sensation de lecture que je n'avais encore jamais expérimenter et qui m'a vraiment déstabilisée , la deuxième partie, plus terre à terre, se concentre sur la vie des deux garçons mais maintient quand même une part de suspense. La troisième et dernière partie nous apporte presque toutes les réponses à nos questions. Je dis presque toutes car j'ai regretté l'absence réelle de conclusion à l'histoire. Qu'advient-il de Meaulnes après son retour ? Comment François arrive-t-il à gérer ce retour ? etc.

L'histoire est donc captivante et les pages défilent rapidement. Il n'en reste pas moins que comme je l'ai indiqué, j'ai trouvé ce roman particulièrement émouvant. La fin m'a beaucoup ému et c'est avec un petit pincement au coeur et presque des larmes aux yeux que j'ai refermé ce livre. Ce roman est une véritable bouffée de fraicheur, de douceur, de candeur et de naturel !

Cependant, si j'ai apprécié les grandes lignes du roman, j'aurais apprécié plus de développement concernant les relations entre les personnages, les différents lieux visités (je pense notamment à la vue qu'à mener Meaulnes à Paris d'où au final on ne sait presque rien). Par ailleurs, j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages que je trouvais très distant vis-à-vis du lecteur. La narration à la première personne n'aide sans doute pas. Mais ce qui m'a le plus gêné justement c'est que de ce narrateur on ne sache au final presque rien. Il raconte l'histoire de Meaulnes mais pas la sienne. J'ai eu l'impression qu'il restait en retrait tout le long du roman et cela m'a vraiment gêné.

C'est le point épineux du roman : les personnages. Comme pour l'histoire, je les aurais voulu plus développés, plus denses. Finalement on ne sait pratiquement rien d'eux et on a de ce fait beaucoup de mal à s'identifier à eux, à les comprendre et tout simplement à les apprécier. Pour ma part, j'ai fini par presque détester Meaulnes tant ses sempiternelles  états d'âme et dépressions ont fini par me laisser. Je l'ai trouvé particulièrement égoïste et c'est dommage quand on sait qu'il s'agit là du personnage central de l'histoire.

Un point enfin sur la plume de l'auteur qui m'a vraiment ravi. Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un roman si poétique et si frais. L'ensemble se lit vite et on passe un très agréable moment de lecture. Le lexique utilisé est clair, varié mais également recherché. On se croirait vraiment revenu au temps du Grand Meaulnes et je n'ai qu'une seule regret concernant cet auteur, c'est qu'il n'ait pas eu le temps d'écrire d'autres romans.

Enfin, je terminerais ce billet en vous parlant de l'édition de ce livre : Alphée. Sur la couverture est inscrit : "Les classiques grand format" et effectivement la taille et la police d'écriture sont très grosses et lisible et il est certain que cela donne un confort de lecture supplémentaire que j'ai vraiment apprécié. De plus, le petit prix de ce "gros livre" est vraiment abordable (7 euros) et je trouve que c'est vraiment une très bonne initiative de la part de cette maison d'édition. Petit bémol cependant : la couverture, que malheureusement je ne trouve pas du tout attractive. Mais c'est bien là le seule défaut que je puisse trouver à cette édition.

Tout ça pour dire : que ce roman fut une très belle découverte. J'ai admiré la plume de Fournier et l'histoire m'a vraiment captivé même si j'ai déploré un manque de développement et de l'histoire et des personnages. Il n'en reste pas moins que j'ai passé un très bon moment en compagnie de Le Grand Meaulnes. Merci encore à Livraddict et aux éditions Alphée.

Le Grand Meaulnes d'Alain Fournier

Le Grand Meaulnes d'Alain Fournier
Classique - Editions Alphée - 342 pages
Où l'acheter: ici

Commenter cet article

bea285 10/06/2012 17:50

J'avoue avoir un peu peur des classiques donc je n'ose pas trop en lire de peur d'être déçu ou de ne pas pouvoir le finir. Je suis contente que tu es apprécié. Peut être tenterais je celui la. =)

Evy 11/06/2012 08:58



Il est très sympathique à lire



Blueandnight 18/08/2011 17:40


Un roman qui m'a bien plu pour son côté fantastique et sa poésie.


Céline 09/09/2010 18:51


Très beau ce roman, l'auteur a vraiment une belle écriture qui nous transmet les émotions. J'en garderai toujours un très bon souvenir.


Evy 12/09/2010 11:00



J'en garde un bon souvenir également !



joey7lindley 06/06/2010 15:18


Ben non, chacun ses goûts. Et puis, chacun est touché par des choses différentes. La reine des lectrices est dans ma LAL. On verra ce que j'en aurai pensé si je le lis un jour


joey7lindley 30/05/2010 13:01


Comme...? (je suis curieuse^^)


Evy 06/06/2010 10:05



Par exemple La reine des lectrices d'Alan Bennet. Je suis une des seules à avoir détesté ! et devant toutes les
excellentes critiques concernant ce livre, je me suis demandée si ne n'était pas moi qui avait un problème !



Flo_boss 26/05/2010 13:22


Je ne connaissais pas ce "classique", mais il a l'air de t'avoir marqué! Je devrais peut-être m'y pencher...

Ah, et puis puisque c'est aujourd'hui, Bon anniversaire Evy! :)


Evy 29/05/2010 19:45



Merciiii !


Je te recommande Le Grand Meaulnes, ce fut pour moi une lecture très agréable !



Anne Sophie 23/05/2010 11:10


je suis justement en train de le lire pour les cours :)


Evy 29/05/2010 19:44



Ahh et qu'en penses-tu ?



Véro. 22/05/2010 20:09


Il est dans ma PAL depuis longtemps et il faut vraiment que je le mette au sommet de celle-ci !


Evy 29/05/2010 19:44



Oui je te le conseille ! D'autant qu'il se lit vraiment rapidement !



L'Ogresse 22/05/2010 08:53


Un de mes livres preferes, lu quatre fois et je ne m'arreterais sans doute pas la...


Evy 29/05/2010 19:44



Je le relirai sans doute également ! J'ai beaucoup aimé !



lasardine (la ronde des post-it) 21/05/2010 23:12


j'avais l'intention de le découvrir un de ces 4! ton avis m'en donne encore plus envie!


Evy 29/05/2010 19:43



Ah j'espère que tu aimeras :)



joey7lindley 21/05/2010 22:51


Moi, je l'ai lu il y a quelques mois et je me suis profondément ennuyée. je me souviens, après avoir publié mon avis, que certains lecteurs m'ont dit avoir été emportés par un côté fantastique...
je suis malheureusement complètement passée à côté


Evy 29/05/2010 19:43



ça arrive souvent ! Personnellement il y a plein de livres jugés très bien auxquels je n'ai pas accroché !