Le Rouge et le Noir de Stendhal

Publié le par Evy

Le Rouge et le Noir de Stendhal

En 1826, dans la France de la restauration, Julien Sorel, jeune homme d'origine modeste et ambitieux, part à l'assaut de la haute société...

J'entends parler de ce roman depuis des années et je me le suis acheté il y a quelques mois. Cependant, je n'avais jamais eu le temps de le lire. J'ai donc organisé avec Mélisende une lecture commune pour pouvoir enfin faire sortir ce petit pavé de ma PAL ! J'en ai également profité pour avancer avec ce roman dans 3 de mes challenges : J'aime les classiques, CLFE, et Challenge ABC 2010.

Depuis le temps que je souhaitais lire ce grand classique de la littérature française, je me suis pourtant lancée à reculons dans cette lecture. Tout simplement car j'avais essayais de le lire quelques mois auparavant et je n'avais pas du tout accroché. Cependant maintenant que j'en ai terminé la lecture, je peux dire que je suis contente de cette lecture. Ce n'est pas un coup de coeur, loin de là, mais j'ai néanmoins apprécié Le Rouge et Le Noir.

La première chose qui m'a frappé à la lecture de ce classique, ce fut la plume de Stendhal. Pour une raison obscure que seul mon cerveau malade connait (hi hi), je m'étais imaginée que le style de cet auteur était imbuvable et très difficile à lire. Or quelle ne fut pas ma surprise de constater que ce roman se lit extrêmement bien. La plume de Stendhal n'est pas lourde ni ampoulée. Au contraire, le texte est concis, rapide et léger. La lecture n'en n'est que plus simple et agréable. Ce fut donc ce premier point que j'ai particulièrement aimé dans Le Rouge et le Noir.

Vient ensuite l'histoire. La trame du roman est concentrée sur un seul personnage Julien Sorel et sur son parcours de fils de  charpentier à secrétaire du Marquis de la Mole en passant par percepteur des enfants du couple De Rénal. Ce roman n'est pas un roman à suspense ou d'aventures et pourtant je me suis surprise à beaucoup aimé suivre le parcours du jeune Julien. Bien sûr, il ne lui arrive pas de grande aventures mais les différentes situations auxquelles il se trouve confronté sont relativement intéressantes et captivantes. Cependant on n'échappe pas aux longueurs extrêmes - je pense notamment au milieu du roman, où Julien est invité dans les salons et qu'il fait la connaissance de toutes les personnes présentes et de leur relations entre elles ainsi que de leur orientation politique - et je dois dire que cela m'a parfois découragé dans ma lecture : la preuve, si j'aimais l'histoire j'ai quand même mis 15 jours à terminer ce roman.

Les romances de l'histoire m'ont également particulièrement plu. Je dois dire que j'ai beaucoup aimé les histoires passionnelles (oui mon côté fleur bleue ressort parfois) entre Julien et Mme de Rénal - un peu moins celle entre Julien et Mathilde de la Mole - . Les romances ne sont pas mièvres ce que j'ai apprécié et on sent derrières elles toute la passion et la rage des personnages. La fin de ce roman m'a vraiment plu et je l'ai trouvé vraiment en adéquation avec le reste de la trame et de l'histoire des personnages. Ce fut donc sur une note positive que je terminais ce roman. J'émets une réserve néanmoins sur tout le côté politique du roman. Ne connaissant que très peu la période du règne de Charles X, j'ai eu énormément de mal à me retrouver dans les différents discours politique. En revanche, la trame sociale et la dénonciation des castes et autres injustices de l'époque m'a passionné !

Un petit mot enfin sur les personnages. Je dois dire qu'au début, j'ai eu beaucoup de mal à m'y retrouver car l'auteur nous offre toute une palette de personnages différents et j'ai mis un certain temps avant d'arriver à bien tous les distinguer. On pourrait croire que c'est Julien qui serait le plus attachant, car on le suit pendant tout son parcours initiatique, eh bien pourtant je dois avouer que je n'ai guère apprécié ce personnage. Je l'ai trouvé arriviste, peu attachant et surtout beaucoup trop changeant. Le personnage de Mathilde ne m'a pas non plus convaincu. Trop superficielle, trop volatile, trop capricieuse. A la fin du roman, cependant son personnage devient assez touchant et elle m'a un peu plus ému. Mais le personnage qui m'a vraiment plu dans ce roman c'est Mme de Rénal. Elle m'a vraiment touché avec sa douceur, ses remords, son intelligence, etc. Il faut bien porter au crédit de Stendhal qu'il a réussi dans ce roman une très belle peinture des moeurs, de la vie citadine et rural ainsi que de ses habitants. Il a parfaitement su dépeindre ses personnages qui sans être très attachants n'en reste pas moins denses et profonds.

En bref, malgré de grosses longueurs qui m'ont presque fait arrêté la lecture et un contexte social et politique très difficile à suivre, j'ai apprécié ce roman qui m'a fait découvrir le style épuré de Stendhal et la passion très célèbre entre Julien Sorel et Mme de Rénal.

Lecture commune avec : Karline05, Lynnae, Djak

Le Rouge et le Noir de Stendhal

Le Rouge et le Noir de Stendhal
Classique, Roman initiatique - Le livre de poche - 512 pages
Où l'acheter : Le rouge et le noir

Commenter cet article

karline demey 24/08/2010 10:42


Perso les points négatids que tu soulignent m'ont gacher le plaisir de cette lecture


Evy 30/08/2010 12:44



Je peux le comprendre. J'aime beaucoup les classiques, donc ces longueurs m'ont peu dérangé !



djak 22/08/2010 20:00


c'est vrai que cette histoire d'amour, il fallait vraiment qu'on la connaisse... mais pour ma part, le roman m'a bien refroidie!


Evy 30/08/2010 12:37



C'est vrai qu'il est assez indigeste...pour ma part j'ai alterné avec des lectures plus légères pour me reposer la tête !



mallou 22/08/2010 17:32


Tu me donnes envie de le sortir de la Pal, j'avais peur qu'il soit "imbuvable" comme toi mais si c'est pas le cas, à l'occasion, je m'y mettrais :)


Evy 30/08/2010 12:34



En fait j'ai été assez surprise par le style de l'auteur qui si il n'est pas non plus super agréable n'en n'est pas moins relativement facile à lire


Mais non il n'est pas imbuvable ! Par contre il y a pas mal de longueurs donc je te conseille quelques lectures plus légères en parallèle de celle-là pour te détendre un peu si tu décides de te
lancer dans Le rouge et le Noir !