Sisterhood everlasting d'Ann Brashares

Publié le par Evy

Sisterhood-Everlasting.jpg

Carmen est une actrice célèbre à New York. Lena enseigne à Rhode Island. Bridget vit avec son petit ami, Éric, à San Francisco. Alors Tibby décide de réunir ses amies, envoyant à chacune d’elles des billets d’avion pour partager des moments d’amitié qu’elles attendent toutes avec impatience. Et comme l’annonce ce cinquième tome, elle changera leur vie pour toujours, mais de façon totalement inattendue. L’amitié ses affres et ses joies...

Quatre filles et un jean, c'est une de mes sagas phares de jeunesse; elle fait partie de celles qui m'ont donné le goût de la lecture. J'ai grandi avec les personnages, j'ai adoré suivre leurs aventures et j'avais eu un petit pincement au coeur quand j'avais tourné la dernière page du quatrième tome, pensant qu'il s'agissait là du dernier volet des aventures de Tibby, Carmen, Bridget et Lena. Aussi, ai-je sauté de joie quand j'ai découvert que l'auteure avait écrit un cinquième et dernier volet de cette saga chère à mon coeur...Je l'ai commencé sitôt reçu, et je l'ai terminé en une après-midi. Cela faisait longtemps que je n'avais pas éprouvé autant d'émotions en lisant un roman et ce fut une de mes plus belles lectures de l'été 2012.

Comme je trouve le résumé de la 4ème de couverture parfaite (et que avons-le, cette semaine, je suis atteinte de flemmingite aigue), je vais passer directement à mes impressions de lecture. Ce livre, ce fut mon coup de coeur de l'été, peut-être même de l'année. Je ne sais même pas si je vais réussir à coucher sur papier mes impressions de lectures sur papier (ou sur blog) tant j'ai éprouvé divers sentiments très forts en lisant Sisterhood everlasting.

Finalement, le récit en lui-même reste relativement simple. Nous suivons le parcours de nos quatre jeunes femmes à travers les ans, les joies, les peines et les pertes également. Au delà du plaisir que j'ai éprouvé à retrouver ces quatre filles qui ont grandi, j'ai trouvé que ce tome cloturait parfaitement bien une très belle saga. Ce fut un tome emplie de douceur, de retenue, de pudeur...un roman qui saura forcement vous toucher. Je reste volontairement vague en ce qui concerne le récit, car je pense qu'il faut vraiment ouvrir ce livre en n'ayant aucune idée de ce que l'on va y trouver, pour vraiment en tirer le maximun de sentiments et d'émotions.

Parlons justement de ces personnage, aspect central du roman. Si dans certains des tomes précédents, j'avais eu quelques moments d'agacement envers elles, dans ce dernier volet de leurs aventures, je les ai retrouvé avec plaisir et tous leurs travers qui m'agaçaient avant ne m'ont pas gêné. Chacune des quatre jeunes filles a grandi, gagné en maturité et sont devenues plus adultes finalement, un peu comme moi (enfin, ça dépend des moments bien sûr). Le personnage de Bridget en particulier m'a particulièrement ému (alors que c'était le personnage que j'avais le moins apprécié dans la quadrilogie). Les autres personnages ne sont pas en reste et je dois avouer que j'ai passé la totalité de ma lecture avec une grosse boule d'émotion coincée dans la gorge et j'ai même versé quelques larmes lors d'un passage bien particulier, dont je ne parlerais pas, pour ne pas spoiler.

Enfin quelques mots sur la plume d'Ann Brashares. C'était la première fois que je lisais un de ses romans en version originale et je n'ai pas été déçue. J'ai beaucoup aimé la finesse de son style, sa légèreté et sa douceur. J'ai passé un excellent et vibrant moment de lecture grâce à celui-ci.

Sisterhoog Everlasting est la fin parfaite d'une série littéraire qui restera un de mes souvenirs d'adolescente préférés. J'ai retrouvé les personnages, j'ai pleuré avec elles, ri avec elles et j'ai terminé ce roman en me disant que cette fois-ci, la page était vraiment tournée !  
 

Star5

coup de coeur 11

Sisterhood everlasting d'Ann Brashares
Titre VF : Quatre filles et un jean. Pour toujours.
Jeunesse, contemporain - Editions Random House - 349 pages
Où l'acheter : Quatre Filles et un Jean pour toujours

Commenter cet article

Preskilia 20/03/2013 12:41

J'avais adoré les 4 premiers tomes et suis juste ravie qu'il y ait un cinquième!
Il faut absolument que je le lise et ta chronique donne super envie !

Evy 22/03/2013 17:37



Oh la la, si tu ne l'as pas encore lu, jete toi dessus ! Franchement, c'est un petit bijoux !



Ingrid reads. 08/01/2013 15:49

J'ai des frissons rien que de lire ta chronique! Je me suis tellement reconnue dans tes propos! J'ai lu ce dernier livre en français et je l'ai tellement adoré que j'ai acheté la VO, impatiente de
découvrir le style de l'auteure.

Evy 18/01/2013 18:22



Ah moi j'ai été agréablement surprise par la plume de l'auteur en version originale ! Très sympathique !